Chargée de projets en Nutrition 06 18 15 11 58

La complémentation est-elle toujours nécessaire ? 

Pourquoi aujourd’hui, il est devenu quasiment indispensable d’avoir recours à un moment donné de la vie à des compléments alimentaires ? Est-il simplement un phénomène marketing ou bien une réalité scientifique ? Se valent-ils tous ? Pouvons-nous prendre n’importe quels compléments alimentaires ?

De nos jours, de multiples raisons nous poussent à avoir recours à des compléments alimentaires :

1- NOUS MANGEONS MOINS ET DE PLUS EN PLUS MAL 

En effet, nous mangeons moins en terme de densité nutritionnelle. La densité nutritionnelle est la quantité de nutriments présents au sein de l’aliment. De plus, nous mangeons de plus en plus mal  à cause de l’émersion exceptionnelle des produits industriels, produits transformés, les fastfoods, les snacks…

2- ALTERATION DE LA QUALITE DES ALIMENTS 

Les aliments d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’à la période de nos grands-parents. Ils sont beaucoup moins riches en vitamines (notamment B et C) et minéraux (Calcium, Fer…). Ceci est dû principalement à l’appauvrissement des sols.

Les aliments d’aujourd’hui subissent trop de modifications (pesticides, engrais, additifs, pollution, altération des saisons liées aux températures, le fait de cueillir les végétaux avant leur maturité).  D’une manière générale, les techniques intensives d’agriculture et d’élevage ont mené la réduction de la teneur en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants, oméga 3 … de nos aliments.

3- PRESENCE DE MALABSORPTION INTESTINALE CHEZ CERTAINES PERSONNES 

En effet, certaines personnes présentent des pathologies et/ou maux qui induisent une diminution de l’absorption intestinale des vitamines et minéraux. Cela concerne environ 80-90% de la population Française ! C’est notamment le cas chez les personnes atteints de la maladie Coeliaque, des personnes ayant des problèmes de thyroïde ou encore les personnes qui suivent des régimes « sans gluten , sans lactose, sans FODMAPS, Végan … » sans avoir d’accompagnement avec un professionnel de santé.

NB : Les personnes malades ou médicamentées (surtout avec des satines, IPP, contraceptifs, hypertenseurs, anticoagulants et antiépileptiques), les personnes âgées, déprimées et/ou fatiguées, les personnes évitant certains aliments, les personnes stressées, les sportifs, femmes enceintes, allaitantes, les adolescents … sont des populations à risques de présenter des déficits nutritionnels !

! IL EST DONC RECOMMANDER ET JE DIRAIS MÊME ESSENTIEL DE  SE SUPPLEMENTER ! 

La supplémentation avec des compléments alimentaires ne se fait pas aléatoirement et ne se résume pas à prendre des multivitamines achetés à la pharmacie. La supplémentation est personnelle et doit être adaptée à chaque population car chacun présentera des déficits qu’ils sera judicieux de combler. Par exemple, le sportif sera plus à risque de présenter des déficits en vitamine B1, D, Fer, CoQ10, Oméga 3… alors qu’une femme ménopausée devra se supplémenter essentiellement en Vitamine D3/K2 …). La complémentation s’avère aussi être intéressante à certains moment de la vie (ménopause, personne âgée, femme enceinte, allaitante…). De plus, au vue de pallier au mieux à certains maux de plus en plus présents actuellement, la complémentation avec certains micronutrients peuvent améliorer les symptômes (stress, fatigue, eczéma…).

En revanche, certaines supplémentations peuvent concerner tout le monde : c’est le cas de la VITAMINE D. En effet, tout le monde (de l’enfant en bas âge à la personne âgée) présente un déficit en vitamine D ( la valeur optimale biologique de cette vitamine doit être entre de 50-60 ng/ml). C’est pourquoi, nous devons penser à nous supplémenter  surtout pendant la période hivernale (de novembre à avril) et surtout si nous vivons dans des régions peu ensoleillées. On préconise une Vitamine D3 sous forme de gouttes, d’origine animale c’est à dire sous la forme Calcitriol  à raison de 2 000 à 4 000 UI/jour.

En conclusion, l’alimentation équilibrée et saine ne suffit plus aujourd’hui à couvrir nos besoins nutritionnels c’est pourquoi, prendre des compléments alimentaires s’avèrent être judicieux mais cela ne doit pas se faire de façon improvisée. Le conseil auprès d’un professionnel de santé formée à la Micronutrition sera utile afin de cibler au mieux ceux adaptés à votre personne et à vos besoins !

L’alimentation, au coeur de votre santé !