Chargée de projets en Nutrition 06 18 15 11 58

16 millions : c’est le nombre de fumeurs actuel en France. 

Le tabac est devenu tout comme l’obésité, un problème de santé publique.

Le désir d’arrêter de fumer est un acte réfléchi. Arrivez à ce stade, vous êtes conscient que arrêter de fumer sera que bénéfique pour vous.

Il est important de savoir qu’arrêter de fumer n’est pas un acte anodin et qu’il convient d’être suivi. D’un point de vue nutritionnel et je dirais même micronutritionnel, il existe des solutions qui vont vous permettre de vous aider naturellement dans ce sevrage tabagique.

  • Qu’est-ce qui rend accro au tabac ? 

On dénombre essentiellement 3 dépendances au tabac :

  1. Une dépendance physique : due essentiellement à la nicotine
  2. Une dépendance psychique : cigarette = doudou affectif
  3. Une dépendance environnementale : sociabilité, convivialité, plaisir …

Quelle(s) est (sont) les raisons qui vous poussent à arrêter de fumer ?

C’est aussi intéressant de travailler du côté de votre sphère psycho-émotionnelle. N’oubliez pas que tout à un lien …

  • Que se passe-t-il du côté de mon corps ? 

Dans le sevrage tabagique, 2 neurotransmetteurs (substances chimiques) sont impliqués :

La DOPAMINE active le “circuit de la récompense” et du plaisir, induisant par la suite une sensation de satisfaction. La libération de Dopamine est stimulée par la nicotine. C’est ce qui se produit lorsque vous fumez !

La SEROTONINE : “Hormone du Bien-être”. Elle est souvent impliqué dans le besoin de fumer notamment quand on est plus stressé, angoissé, anxieux, déprimé.

Ces deux molécules ont besoin de “petits copains” pour être bien synthétisés dans l’organisme; c’est le cas notamment du Fer et du Magnésium.

Sans oubliez, l’importance des OMEGA 3 

En effet, les OMEGA 3 et notamment le DHA participent à la souplesse des membranes neurones et ainsi permettant une meilleure communication entre les neurones.

  • En pratique, comment arrêter de fumer ? 

-Gérer son stress : grâce à la méditation, la sophrologie, la cohérence cardiaque, l’activité physique, la lecture, les balades en pleine air, la musique …

-Pratiquez une activité physique régulière : au moins 30 minutes d’activité physique par jour (marche …) et 2 à 3 fois par semaine, une activité sportive (vélo, natation, gym, danse …)

-Veillez à avoir une alimentation saine, variée et diversifiée en privilégiant certains aliments tels que les fruits et légumes, les légumineuses, le maquereau, saumon, sardines, hareng, huile de colza, huile de noix, les noix …

-Privilégiez un petit déjeuner riche en protéines et notamment en Dopamine : fromage blanc, fromage, oeuf, jambon, saumon, truite, amande, noix …

-Boostez votre taux de sérotonine en faisant une collation (16-17h) à base de fruits, d’un laitage, d’une poignée d’oléagineux et d’un carré de chocolat noir 80%

-Hydratez-vous suffisamment : 1,5L de boissons par jour en privilégiant les eaux, tisanes, thé vert, infusions …

-Ayez recours à des plantes telles que la mélisse, passiflore

Je vous conseille de prendre comme compléments alimentaires : 

  • Gymnema : vous pouvez ouvrir  la gélule et la mettre directement sur la langue quand l’envie de fumer survient.
  • Kudzu : plante de référence des addictions
  • Griffonia : permet de relancer la synthèse de sérotonine. A prendre de préférence entre 17h et 19h
  • Chrome : (à base de picolante de chrome) pour lutter contre les pulsions

 

N’hésitez pas à me contacter pour des informations supplémentaires !

A bientôt …